Le radar tronçon

 

Le radar tronçon a fait son apparition dans le département du Doubs, à Besançon, le 25 août 2012. Depuis, ce système de contrôle de vitesse sans flash s'est largement répandu, sur l'ensemble du territoire - sur le bord des routes, des voies rapides et des autoroutes - dans des zones considérées comme dangereuses. Il a sanctionné des milliers de conducteurs français n'ayant pas respecté les limitations de vitesse.

En date du 1er mars 2014, la France comptait 70 radars tronçons et le gouvernement avait prévu d'en installer 35 de plus dans le courant de la même année.

Fonctionnement du radar tronçon

Le radar de vitesse moyenne a un aspect particulier et un fonctionnement bien spécifique. Il se constitue de deux hauts poteaux, situés de 1 km à 16 km l'un de l'autre. Leur objectif est de contrôler la vitesse des automobilistes, à l'aide de deux caméras infrarouges (fixées sur chacun des piliers) et d'un ordinateur, chargés d'enregistrer les heures de passage et la plaque d'immatriculation de chaque véhicule, au niveau d'un point A (1er poteau) puis d'un point B (2e poteau). Le radar tronçon calcule ensuite la moyenne de la vitesse réalisée par l'automobiliste sur la distance parcourue. Si celle-ci se révèle supérieure aux limitations, le conducteur se voit pénalisé d'une amende et d'un retrait de points, conformément au Code de la Route.

Fonctionnement radar troncon

L'objectif du radar tronçon est d'empêcher les automobilistes d'accélérer juste après avoir dépassé un radar fixe car cette attitude, souvent observée, peut susciter des accidents sur les portions de routes dangereuses.

A noter : les sanctions pour un excès de vitesse constaté par un radar tronçon sont les mêmes que lorsque l'infraction a été enregistrée par un radar fixe classique.

Carte radar tronçon

Afin d'éviter de perdre des points sur son permis de conduire, il est important de respecter les limitations de vitesse. Il peut également se révéler utile de connaître les positions exactes des radars vitesse moyenne dans son département !

La carte radar tronçon permet de repérer facilement les routes et autoroutes sur lesquelles sont installées ces machines, et ainsi de ralentir son allure au bon moment, afin de ne pas être sanctionné et d'éviter tout danger, pour les autres et pour soi-même.

Carte radar troncon France

Il faut également savoir que, comme le radar fixe classique, le radar vitesse moyenne a une tolérance de 5 km/h (en dessous de 100 km/h) et de 5 % (au-dessus de 100 km/h), à l'avantage des automobilistes. Enfin, toute personne ayant été prise au dépourvu par un radar tronçon - ils ne sont pas tous signalés par un panneau - et sanctionnée pour un excès de vitesse, a la possibilité de réaliser un stage de récupération de points.

Contester un radar de tronçon

Toute personne qui estime avoir reçu une contravention de manière injustifiée a la possibilité de la contester (et ce quelle qu'en soit la raison). Elle doit le faire par écrit, dans les 45 jours qui suivent l'émission du document, en adressant aux services compétents une lettre recommandée avec accusé de réception, contenant le montant de l'amende (en consignation).

Bien sûr, ceci est également valable pour les contraventions émanant des radars tronçons ! Pour éviter de payer l'amende et de subir un retrait de points, la personne sanctionnée devra toutefois prouver qu'elle ne conduisait pas le véhicule au moment des faits, documents à l'appui (billets de train/d'avion, témoignages...).

Légalité radar tronçon

Comme pour le permis de conduire à l'époque, il existe une rumeur selon laquelle les radars vitesse moyenne sont illégaux et leurs contraventions facilement annulables. Elle est fausse. A l'installation des radars tronçons, plusieurs avocats ont essayé de faire invalider certains procès-verbaux, en s'appuyant sur un prétendu vide juridique concernant l'obligation légale de notifier un lieu d'infraction précis sur le PV. Cela n'a pas fonctionné, cet argument a été rejeté par les tribunaux. Les radars tronçons n'ont pas plus de failles que les autres.

Selon l'association 40 Millions d'Automobilistes, le radar tronçon est totalement légal et il est de plus le radar « le plus juste » car il donne une vitesse moyenne. Toutefois, l'organisme regrette que ces appareils de contrôle soient installés sur les autoroutes, où la première cause de mortalité n'est pas l'excès de vitesse mais la somnolence.

A retenir !

  • Un radar tronçon calcule la vitesse moyenne d'un véhicule, d'un point A à un point B.
  • Le radar vitesse moyenne est souvent signalé par un panneau ou un radar pédagogique.
  • Radar tronçon et radar classique = même barème de retrait de points

FAQ

Je suis récemment passé devant un radar tronçon. Au niveau du premier poteau, je roulais à 150 km/h. Je m'en suis rendu compte donc j'ai ralenti. Je n'étais plus qu'à 110 km/h au niveau du second poteau. Cela fait une moyenne de 130 km/h sur autoroute. Je devrais donc logiquement éviter l'amende... qu'en pensez-vous ? voir

Le radar tronçon réalise un calcul un peu plus complexe que celui que vous venez d'effectuer, pour évaluer votre vitesse moyenne. En se basant sur vos heures d'entrée (1er poteau) et de sortie (2e poteau) de la section (avec comme repère votre plaque d'immatriculation), il est en mesure de connaître mathématiquement la vitesse moyenne à laquelle vous rouliez. Par conséquent, vous n'êtes pas à l'abri de recevoir une contravention. Pour savoir ce qu'il en est, vous avez la possibilité d'anticiper et de demander votre relevé de points à la préfecture de votre département.

Mon fils a obtenu son permis de conduire il y a deux ans et a été contrôlé par un radar tronçon à 117 km/h sur une route nationale. Que risque-t-il ? voir

En tant que jeune conducteur, votre fils est censé rouler à 80 km/h sur une route nationale. Il était donc en excès de vitesse de 37 km/h. Même avec une marge de tolérance de 5 %, il va perdre 3 points sur son permis de conduire et devoir payer une amende de 125 €. Il va recevoir la lettre 48N, qui l'obligera à réaliser un stage de récupération de points durant deux jours. Il récupérera 4 points maximum et pourra éventuellement se faire rembourser son amende.



Rdig par