La Sécurité Routière en Quelques chiffres

Le gouvernement use de stratégie afin de sécuriser nos routes : spot de prévention de la sécurité routière qui marquent les esprits, ou encore sanctions sur le permis de conduire avec barème de retrait des points, et amendes.

Autant de peines hiérarchisées visant à freiner les comportements à risque. Ainsi, en cas de non respect du code de la route, et de récidive multiple, les autorités peuvent aller si la personne est jugée comme particulièrement dangereuse jusqu’à suspendre le permis, l’invalider, voir même l’annuler (suivi d’une interdiction de repasser l’examen durant un laps de temps déterminé).

A elle alors, les joies à nouveau de l'examen permis de conduire et du permis probatoire, lorsque la sanction sera levée !

Si depuis quelques années on condamne la sécurité routière d’être de plus en plus virulente et répressive avec une multiplication exponentielle de PV, et de nouveaux radars (les radars fixes, mobiles ou même en arrières des feux rouges) les chiffres attestent d’un recul notable en termes d’accident de la route.

Ainsi, en 2011, 3 970 personnes ont trouvées la mort sur les routes françaises, contre 3 992 en 2010. Nous pouvons donc constater que la mortalité recul de 0,5%.

Le nombre de blessés est lui aussi en baisse : - 4,2%.

Les Principaux Facteurs d’Accidents :

Le premier facteur d’accident mortel n’est autre que la conduite sous l'emprise d'alcool, ou de stupéfiants puisqu’il comptabilise à lui seul 30,8% de tués sur les routes.

Les excès de vitesse viennent en second, et on estime que le respect des limitations de vitesse permettrait de réduire de 18% les accidents mortels.

De quoi faire réfléchir…

Le défaut du port de la ceinture, ainsi que du casque serait à l’origine de 22% de tués sur les routes. La fatigue et la somnolence tant sollicité par les spots de la sécurité routière concerne 8% des accidents mortels en France… et 18% sur les autoroutes !

Les 18-25 ans : Une catégorie particulièrement concernée

Alors qu’ils sont 9% de la population, sur les routes, ils ne représentent pas moins de 21% des tués et 22% des blessés.

La plus grande majorité des accidents les impliquant se déroule en week end ou durant les jours fériés.

Qui plus est, relevons que sur dix jeunes tués sur la route, pour 4 d’entre eux, l’abus d’alcool est responsable.

Les Accidents de la Route :

Les principaux usagers de la route sont les adultes de 25 à 64 ans. Ils comptabilisent à eux seuls en tant qu’automobiliste 50% des tués et 46% des blessés. Notons, que 86% des accidents meurtriers ont lieu en rase campagne.

Les deux roues quand à eux, représentent 30% des tués et 33% des blessés. La catégorie des motocyclettes et scooters à grosses cylindrés sont la part la plus touchée, est constitue sur 10 personnes tués 8 d’entre elles.



Rdig par